Accueil

Produits.Pince à Tiques

Information.Maladies

Savoir.Tiques

Actualités.Information

Contact.Adresse

Produits.Commander

 

Tiques - de dangereux vecteurs

Entre 50 000 et 100 000 infections en Allemagne
Un nombre important de maladies infectieuses diverses est transmis par les morsures de tiques. Chaque année plus de 10 000 cas sont diagnostiqués (certaines sources font état de 50 000 à 100 000 nouveaux cas par an en Allemagne).
Le risque est particulièrement élevé pour toutes les personnes amenées à être à proximité des zones de prédilection des tiques.

Attention en forêt et dans les champs

Il convient d'être particulièrement prudent en forêt (dans les sous-bois, dans l'herbe, en lisière de forêt, dans les broussailles et les buissons).
Selon le stade d'évolution, les tiques sont attrapées au passage par les hommes ou les animaux. On les trouve dans :

• les herbes allant jusqu'à 30 cm de hauteur (larves)
• les plantes allant jusqu'à 1m de hauteur (nymphes)
• les plantes allant jusqu'à 1,5 m de hauteur (tiques adultes)

Les tiques vivent à 1,5 m du sol maximum et ne tombent pas des arbres comme on le croit très souvent. On peut également rencontrer des tiques dans les jardins et les parcs de lotissements.

Les tiques apprécient les climats humides, doux avec des températures entre 10 °C et 20 °C. Elles sont toutefois actives dès que la température au sol atteint 5 à 7 °C. Les saisons les plus propices aux tiques sont les saisons de transition et les étés humides. Les étés secs et chauds ralentissent leur activité.

Prévention contre les piqûres de tiques

• Pour éviter les piqûres de tiques, il est conseillé de porter des vêtements longs et fermés
• Éviter les sous-bois, les buissons ou l'herbe haute si possible.
• Utiliser un spray répulsif contre les tiques
• Après une balade dans la nature, secouer ses vêtements et chercher la présence de tiques, prendre une douche et examiner son corps pour exclure la présence de tiques

» Notre conseil  : préférez les vêtements clairs, les tiques y sont plus facilement reconnaissables!

Maladies transmises par des piqûres de tiques

» Maladie de Lyme

La maladie de Lyme (appelée « borréliose » en Allemagne) se transmet par des bactéries. Un risque de contamination avec les agents infectieux de la maladie de Lyme existe partout en Allemagne, étant donné 10 % à 20 % des tiques sont porteuses de cette bactérie.

Un symptôme caractéristique (toutefois par systématique chez tous les patients atteints de la maladie de Lyme) est l'apparition d'un érythème migrant (EM) (rougeur qui se déplace). La rougeur cutanée se présente sous forme de cercles concentriques apparaissant quelques jours ou quelques semaines suivant la piqûre de tique autour de l'endroit de la piqûre ou encore à un tout autre endroit du corps.

Le stade précoce de la maladie de Lyme se traduit par des symptômes tels que des nausées et de la fièvre (comme par une infection grippale). La maladie peut, à un stade plus avancé, provoquer une méningite, des troubles cardiaques et une paralysie faciale.
Au stade final, elle peut engendrer :
• de l'arthrite (inflammation des articulations)
• des affections cutanées chroniques (ACA = Acrodermatitis chronica atrophicans)

A l'heure actuelle il n'existe pas encore de vaccin !
Un traitement pris à temps, prise d'antibiotiques à forte dose, est le seul remède.

 

» Encéphalite à tiques

L'encéphalite à tiques transmises par cet insecte est une maladie virale. Le risque de contamination est surtout important dans les régions du sud de l'Allemagne, de l'Autriche et de la Suisse. On peut considérer que 1 % des tiques sont infectées.

Les premiers symptômes sont la fièvre, des douleurs articulaires (comme pour une grippe estivale). Dans la plupart des cas, une fois ces symptômes disparus, le malade est guéri.

Il est toutefois possible que le virus attaque le système nerveux et provoque une méningite pouvant être soignée sans séquelle. En cas d'évolution grave de la maladie, il existe un risque d'atteinte des méninges mais aussi de l'ensemble du cerveau, ce qui peut conduire à une perte de connaissance, des troubles du langage et des troubles de la déglutition, une paralysie et de la démence.

Comparativement à la maladie de Lyme, l'encéphalite à tiques est une affection plus rare, limitée géographiquement en Allemagne (seulement 500 nouveaux cas par an dont très peu évoluent avec des complications graves).

Un vaccin est disponible contre cette maladie .
Un traitement de la maladie n'est pas possible ; seuls les symptômes peuvent être traités.

Il est nécessaire d'établir un diagnostic différentié étant donné que les deux maladies se présentent de manière similaire  !

 

» Autres maladies transmises par les piqûres de tiques

Borréliose - Fièvre récurrente à tiques : rare forme de borréliose, aussi transmise par les poux.

Ehrlichiose : environ 3000 nouvelles infections par an en Allemagne.
L’agent pathogène sont les bactéries, qui sont notamment transmises par les tiques marrons de chiens (Rhipicephalus sanguineus). Cette tique est originaire du Sud de l’Europe, sur l’étendue de la mer Méditerranée, et a été importée par les chiens vers l’Europe Centrale et l’Europe du Nord.

L’Ehrlichiose commence après un temps d’incubation d’environ deux semaines, par une forte température, de fortes migraines, des malaises, des haut-le-cœur et des douleurs musculaires. La maladie est en règle générale bénigne mais peut être mortelle dans 2 à 5% des cas.

Rickettsiose : fréquente dans les zones climatiques douces comme les pays méditerranéens ou l’Afrique du Sud.
Les agents pathogènes sont des bactéries qui déclenchent chez l’homme toute une série de maladie comme la fièvre pourprée des montagnes rocheuses, le typhus sibérien à tique, la fièvre boutonneuse méditerranéenne et le typhus du Queensland.

Fièvre Q : Forme autonome de Rickettsiose, environ 200 cas chaque année en Allemagne.
Le vecteur de ses bactéries en Allemagne sont avant tout les moutons ; la transmission à l’homme s’effectue en particulier par inhalation de poussière (excrément d’une tique des sous-bois).

Babesiose : relativement rare, les agents pathogènes sont des protozoaires.
Connu comme la malaria du chien, les agents pathogènes sont transmis par les tiques des sous-bois – environ 500 chiens malades en Allemagne chaque année. Les animaux souffrent de fortes fièvres, d’anémie et de jaunisse. Les tiques infectées, qui sont aussi responsables d’une transmission chez l’homme, se sont entre temps répandues en Allemagne.

Tularémie : l’agent pathogène est une bactérie hautement contagieuse qui est aussi transmise par les rongeurs. Les animaux tels que les lapins, les castors ou encore les certaines tiques « Schildzecke » servent d’hôtes définitifs pour cette maladie.

En Europe : l’encéphalite russe (RSSE), maladie virale semblable au FSME

Grande-Bretagne : Louping ill disease, maladie virale semblable au FSME

Europe du Sud Ouest, Pays Balkans : Fièvre hémorragique

Réactions allergiques :
La piqûre de la tique des pigeons (qui survivent exclusivement dans les bâtiments – on peut souvent trouver cette espèce de tique dans l’environnement des pigeons domestiques) peut générer chez l’homme des réactions allergiques. Ces dernières se manifestent par une urticaire généralisée, par des œdèmes (gonflement douloureux des tissus sous-cutanés), mais partiellement aussi par de la diarrhée. L’urticaire et l’œdème apparaissent principalement sur la tête et le cou et sont accompagnés d’essoufflement, de problèmes de circulation de sang et de chocs.


Adresse | Contact

Dr. Schick GmbH
Waldstraße 13-15
D-74889 Sinsheim
Phone +49(0)7261-913910
Phone +49(0)7261-913911
Fax +49(0)7261-913912
mail(a)dr-schick.de
www.pinceatique.org

Produits | Images