Accueil

Produits.Pince à Tiques

Information.Maladies

Savoir.Tiques

Actualités.Information

Contact.Adresse

Produits.Commander

 

Qui sommes-nous ? Que faisons-nous ?.

La société Dr Schick GmbH, de Sinsheim est établie depuis plus de dix ans dans le secteur du développement de produits médicaux et de compléments alimentaires.

Nous nous sommes largement consacrés à la problématique des tiques : «Comment retirer une tique incrustée». Déjà en 1989, le pharmacien Dr G. Schick a introduit la pince à tiques dans les pharmacies permettant de retirer facilement les tiques incrustées sous la peau par mouvements rotatifs. EN 1993, la société Dr Schick GmbH fut fondée et un nouvel instrument permettant le retrait des tiques fut breveté en 1995.

Cette Pince à Tiques Ultra brevetée, permet de retirer en toute simplicité aussi bien les petites tiques que les grosses, déjà gorgées de sang. Les pinces à tiques du Dr Schick se sont vendues à des millions d’exemplaires et ont fait leurs preuves grâce à leur fonctionnement trés simple.

Tout sur les tiques

Les tiques sont des acariens dotés d’une peau élastique ressemblant à du cuir et font partie de l’ordre des araignées. TiquesElles font partie des plus grands acariens et les exoparasites les plus fréquents (elles restent à la surface de la peau et ne pénètrent pas à l’intérieur des tissus). Les oiseaux, les reptiles et les mammifères (rongeurs, chauve-souris, artiodactyles, les vertébrés vivant dans les campagnes mais aussi l’homme) leur servent d’hôte.

Les tiques sont classées en 3 catégories :

Propagation

Les tiques molles sont exclusivement présentes dans les régions tropicales et subtropicales, les tiques dures sont présentes partout dans le monde. Leur présence dépend fortement de leurs hôtes étant donné qu’elles présentent 7 stades de nymphes différents selon les hôtes.

Où peut-on les trouver?

Les tiques aiment les broussailles, les herbes hautes, les fougères et les sous-bois. Elles passent alors de la plante où elles se trouvent sur leur hôte, qu’elles reconnaissent aux vibrations, à la chaleur corporelle et à l’odeur et arpentent le corps de leur hôte pendant plusieurs heures jusqu’à ce qu’elles aient trouvé l’endroit idéal pour piquer. Les tiques sont très difficiles quant au choix de l’emplacement de la morsure : l’endroit doit être légèrement humide, chaud et bien irrigué et la peau fine. Les creux poplités, la racine des cheveux, l’aine et les aisselles ainsi que la peau fine derrière les oreilles constituent des endroits de prédilection. L’idée reçue selon laquelle les tiques se laissent tomber des arbres est erronée. En effet, elles vivent près du sol, c’est pour cette raison qu’il est recommandé d’éviter les herbes hautes et les fougères ainsi que les sureaux.

Caractéristiques

Les tiques étant une sorte d’araignée, elles ont également 8 pattes (contrairement à la larve de tique qui n’a que 6 pattes). Elles font partie de la catégorie principale de acariens et peuvent mesurer jusqu’à 4 mm (après s’être gorgée de sang, elles peuvent atteindre 3 cm). Les tiques dures ont une carapace dure (scutum). Elles sont dotées d’un rostre qui leur permet de lécher et sucer, elles ne mordent donc que très superficiellement la peau et « lèchent » ensuite le sang qui s’écoule ou la lymphe. Elles ne s’installent donc généralement pas sur les poils ou les cheveux. Elles sécrètent un genre de colle qui leur permet de se fixer à la surface de la peau et empêche également la coagulation. Le « dard » (hypostome) avec lequel la tique est ancrée dispose également de crochets placés de façon symétrique. Le sens lors du mouvement rotatif exercé pour désincruster la tique est donc sans importance.

Cycle de vie

Les argasidae peuvent avoir jusqu’à 8 stades de lymphes (larves). Pour survivre les nymphes ont besoin du sang d’un hôte. Elles changent toutefois fréquemment d’hôte (souris, chat, homme). Les ixodidae (tiques dures, que l’on retrouve le plus fréquemment chez l’homme) présentent un stade unique de nymphe. Une fois l’œuf pondu sur un brin d’herbe, la larve en sort. Elle cherche alors un hôte réservoir (rongeur), elle s’incruste et se gorge de sang. Une fois gorgée de sang, elle se laisse tomber et se transforme en lymphe de 2ème stade. Elle cherche cette fois un hôte de plus grande taille (2ème hôte intermédiaire, un chat par ex.). Elle s’incruste et se gorge de nouveau de sang. Ensuite, se produit une nouvelle mue en une nymphe de 2ème stade ou d’âge adulte (tique dure). Le parasite devenu adulte s’attaque alors à son ultime hôte (l’homme ou la vache). Après s’être gorgée de sang, la tique tombe et se met en quête d’une tique femelle pour la féconder. La femelle se met alors à pondre jusqu’à 3000 œufs sur des brins d’herbe.

Effet nocif

Des réactions risquent d’être provoquées par la sécrétion anticoagulante pouvant entraîner des paralysies voire le décès, en particulier lorsque la morsure se situe derrière la tête et à proximité de la colonne vertébrale (paralysie des tiques). La paralysie des tiques est surtout présente aux Etats-Unis, au Canada, en Australie et plus rarement en Europe.

Les tiques, plus particulièrement les tiques dures (ixodidés), sont vecteurs (porteuses) de virus et de bactéries. Elles sont susceptibles de transmettre des maladies infectieuses telles que la Maladie de Lyme ou encéphalite à tiques (Encéphalite à tiques ) Cette dernière est provoquée par des virus et entraîne une inflammation du cerveau ou des méninges. Dans l’hémisphère nord, la maladie de Lyme est la maladie la plus fréquemment transmise par les tiques. Cette affection très souvent accompagnée de troubles neurologiques sévères est provoquée par des bactéries du groupe des spirochètes.

La contamination par l’agent infectieux Borrelia burgdorferi, via une tique est possible n’importe où en Allemagne, même dans les villes. Comme une étude de l’institut Max-von-Pettenkofer-Institut pour l’hygiène et la microbiologie de Munich l’a montré, un contact direct avec un buisson dans un jardin quelconque représente un risque jusque là sous-estimé de contracter la maladie de Lyme suite à une morsure de tique. Le nombre d’infections en Allemagne est estimé à 50 000 voire 100 000 nouveaux cas par an.

Alors qu’en Allemagne il n’existe jusqu’à présent aucun vaccin contre la maladie de Lyme, le traitement par antibiotiques fonctionne très bien pour soigner la maladie si elle est diagnostiquée à temps. En revanche, il existe un vaccin contre l’encéphalite à tiques. Sur tout le territoire de langue allemande, certaines zones sont plus exposées au risque d’infection d’encéphalite à tiques. Toutefois, d’année en année la zone de propagation s’étend progressivement le long des fleuves.

Une autre maladie infectieuse transmise par les tiques et largement répandue dans l’hémisphère nord est la turalémie. Les tiques peuvent également transmettre, surtout sur le continent américain, en méditerranée et en Afrique, la fièvre à tiques et la fièvre boutonneuse méditerranéenne, ainsi que différentes fièvres hémorragiques comme la fièvre hémorragiques d’Omsk, de Crimée - Congo et la maladie de la forêt de Kyasanur. Dans les tropiques, les tiques sont porteuses de la fièvre du Texas, de la fièvre du typhus ou de la fièvre récurrente. En outre, les tiques peuvent également transmettre la babésiose, un protozoaire parasite.

Prévention

Pour se prémunir contre les tiques, il est conseillé de porter des vêtements longs et fermés. En outre, il existe différents sprays répulsifs qui éloignent les tiques. Après chaque balade à la campagne ou dans un parc, il est recommandé de secouer les vêtements, prendre une douche et vérifier que l’on n’ait pas de tiques sur soi. Les tiques aiment bien se mettre sous les aisselles ou dans l’aine. Pour pouvoir grimper, elles ont besoin des vêtements (elles adorent les vêtements douillets) et des poils. Plus on s’en débarrasse rapidement, plus le risque d’infection est limité.

Retirer une tique

Pour retirer une tique, nous vous recommandons la Pince à Tiques Ultra du Dr. Schick disponible en pharmacie, légère et facile à manier.

Informations générales : retirer la tique le plus rapidement possible avec une pince. Ce faisant, il est important de prendre la tête de la tique le plus prêt possible du rostre. Une fois pincé, ne plus desserrer l’étreinte. Vous évitez ainsi que la sécrétion et le contenu de l’intestin de la tique et tous les agents infectieux ne soient injectés dans la plaie. Toute autre méthode (par ex. en appliquant de la colle ou de l’huile) risque d’entraîner une infection étant donné qu’à ce moment là, la tique injecte le virus dans l’hôte. De nouvelles études ont permis d’établir qu’il était recommandé de secouer un peu sur la tique ou d’effectuer un mouvement rotatif car en tirant simplement dessus, les crochets du rostre restent incrustés dans la peau. Le sens du mouvement rotatif est indifférent. Après avoir retiré entièrement la tique, il est conseillé de désinfecter la piqûre avec de l’alcool. Si l’on constate que la tique n’a pas pu être intégralement retirée, il est recommandé de consulter un médecin pour retirer la partie restée incrustée. Pour tuer la tique, on peut la mettre dans un récipient contenant de l’alcool à fort pourcentage. Cela permet également de la conserver s’il s’avérait ultérieurement nécessaire de déterminer son appartenance.

(Source: ceci est un article issu de l’encyclopédie en ligne gratuite Wikipedia. L’article est sous licence GNU Free Documentation License)


Adresse | Contact

Dr. Schick GmbH
Waldstraße 13-15
D-74889 Sinsheim
Phone +49(0)7261-913910
Phone +49(0)7261-913911
Fax +49(0)7261-913912
mail(a)dr-schick.de
www.pinceatique.org

Produits | Images

Zecke 1
(Source: Wikipedia)

Produits | Images